La vie

Bilan pour Mars, Un souhait pour Avril.

Puisque c’est l’heure des adieux, je viens vers toi en tenue de combat pour déposer le bilan.

C’était un certain lundi 16/03 lorsque nous avons appris la nouvelle. Nous devrions rester confiné jusqu’à nouvel ordre!

Inconscients, nous nous sommes réjouis de ce qui semblait être une mini-vacance! Juste le temps qu’il faut aux chercheurs pour nous débarrasser de ce petit virus qui se croyait plus malin.

Le lendemain nous nous sommes empressés pour fêter la nouvelle comme il se doit. Nous nous sommes donné rendez-vous dans des parcs , des places etc! Nous nous croyions plus fort que le danger annoncé.

Les jours qui ont suivi ,ont été marqué par des plusieurs nouveaux cas et décès, cela a été suffisant pour nous calmer et nous confiner cette fois-ci! L’heure était grave.

Peu à peu nous avons pris conscience du danger! En effet il était réel.

Désormais nous nous donnerons rendez-vous à 19h devant la télé pour constater les dégâts et à 20h pour applaudir le personnel de santé.

Devant les balcons nous échangerons des tendres gestes avec nos voisins mais ça nous empêchera pas de regretter le bon temps et les barbecues de la saison.

Les plus optimistes nous promettent le calme, les plus pessimistes nous prédisent la calvitie avant de daigner sortir de chez nous, quant aux escrocs et menteurs le temps n’a jamais été aussi bon pour s’improviser guérisseurs!

À force de rester confiné nous avons pris conscience de ce que c’est la liberté.

Puisque c’est l’heure du bilan je veux dire que ce confinement rime à la fatigue générale

Nous sommes fatigués de voir nos aînés qui auraient pu partir paisiblement, mourir péniblement!

Nous sommes fatigués de toujours nous réveiller en psychose totale!

Nous sommes fatigués de mourir à petit feu.

Jusque-là nous avons supporté mais saches qu’à chaque coucher de soleil, c’est un printemps volé! c’est la saison des amoureux que tu emportes, c’est la nature qui renaît sans nous.

Cher Avril nous avons soif de la vie saine, s’il te plaît invite nous à la source. La source de la vie!

L’homme est certes périssable mais nous voudrions que les jours qui nous reste soient chérissable!

Avant de faire ce voyage ultime, ce passage suprême vers l’au-delà ! Soit clément!

Aujourd’hui plus que jamais seule la vie compte, prenons soin de nous et des nôtres, Restons à la maison! jouons ensemble, le terrain n’a pas changé  c’est chacun chez soi.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :