La vie,  Poésie

Amitié: Ami en lettres capitales

 

Ami,
Un nom attribué trop souvent à tort !
Un nom cédé le plus souvent , par faute de trouver la définition d’une relation naissante !
Un nom méritant d’être inscrit en lettres capitales! Une relation capitale , avec une influence capable de changer un cœur de Pierre en une pierre maîtresse sur la quelle on peut bâtir !
Un ami t’ouvre les bras , te tiens la porte pour que jamais tu ne te sentes froid , pour que jamais tu ne te sentes seul!
En t’ouvrant les bras , Un ami te garantit une place de choix dans son cœur , Cœur excité, tu t’abandonnes sans réserve et tu déterres tes trésors en toute confiance !
Un ami partage ses douleurs, il prodigue ses douceurs et propose son âme pour réchauffer la tienne !
Si les circonstances nous mettent des gens sur nos chemins , c’est pour qu’ensemble nous fassions du chemin!
J’ai souvent eu tort de penser que tous les gens se trouvant sur mon chemin devraient contribuer à le rendre plus agréable!
J’ai très souvent offert les fleurs de mon jardin d’amitié aux nuisibles des roses et j’ai fini dépourvue, en désert !
J’ai très souvent délogé de mes valeurs profondes, pour apprivoiser un monde inaudible à l’essentiel de mon âme et j’ai fini par trahir la confiance de mon cœur , j’ai fini par désobéir ma conscience, ainsi j’ai éteint ma lumière de l’innocence!
Si aujourd’hui je crois en amitié , aux douceurs indicibles qu’elle procure , je crois aussi qu’un ami dont j’ai besoin , ne devrait pas être un saint mais un humain avec des combats à mener et des défauts à corriger ceci dit :
Mon critère premier serait de ne plus choisir un ami qui normalise le mal et le comportement dont je voudrais fuir mais de choisir un ami qui sait et fait des efforts pour combattre le mal qui lui fait des avances !
Vous l’aurez compris, ce n’est pas tellement les imperfections de l’autre que je fuis , mais les gens qui ont choisi de faire ces imperfections, des vertus et des habitudes à réitérer!
Au monde je n’exige rien , à mon monde , j’exige pour enfin m’exiler de ce monde du mal! Aux gens que je rencontre je n’attend rien venant d’eux , aux gens qui m’ont choisi , j’attends cette vérité et version sans perversion de l’âme !
À moi , j’attends de l’audace de partir si la table d’amitié est mal mise, si le cœur est mal entretenu, si les coups deviennent de plus en plus normales, si le mal devient une deuxième nature, et enfin si les efforts dépassent le confort d’être ensemble!

Écrit par Aliane Umutoniwase

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :