La vie

Poésie : triste sort.

Et on se rend compte qu’on a les mêmes gènes, qu’on ressent les mêmes gênes et que parfois nous voulons rester jeunes quitte à jeûner pour ressembler à des top-modèles!
On se rend compte que sans modération, la modernité nous tend un piège en nous tendant la main et ainsi nous menace d’effacer l’histoire que témoignait nos rides! Le naturel fait place à l’esthétique.
Sans recul , nous reculons dans nos valeurs et nous sombrons dans des histoires cupides, loin de la culture , nous cultivons un monde sans lendemain ! Le bon sens fait place à l’absurde.
À l’aube de notre âge mûr , nous nourrissons l’espoir de retrouver notre âge du berceau et ainsi le désespoir nous gagne parce que la vie ne s’est jamais conjuguée au passé! La maturité fait place aux désirs infantiles.
Pour conjurer cette cruelle réalité, nous entamons la descente en enfer, en descendant quelques bouteilles ! Histoire de nous haïr un peu plus et de nous oublier autant que faire se peut ! La reconquête de soi fait place à l’éternel chagrin.

Ecrit par Aliane Umutoniwase.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :