La vie,  Poésie

Poésie : Grandir

 

Et puis on grandit, on prend petit à petit notre vie en main, une vie bien complexe où s’entremêlent les joies et les tragédies, l’amour et la haine, le berceau et la tombe.
Nous nous accrochons aux choses et aux êtres, la vie les décroche sans commun accord, ni commune mesure !
Nous prévoyons un avenir radieux, la vie nous préserve les adieux sans retour possible! Ces départs vers d’autres contrés, ces voyages ultimes qui n’ont guère de report ni de lendemain.
Nous aimons très fort, nous capitalisons sur la jeunesse, la vie aime plus fort et rapatrie ceux qui sont à elle, peu importe la brièveté de leur passage sur terre.
Nous mettons la logique dans l’ordre des choses, du sens dans le destin, la vie nous rappelle qu’elle est illogique qu’elle n’a de sens que dans ce qui s’est déjà passé, elle nous rappelle nos limites et continue de donner et d’ôter le souffle à sa guise !
Nous nous croyons plus fort en pariant sur demain, elle nous prouve que nous sommes peu fiables en nous faisant perdre nos paris; Elle nous appelle à aimer et profiter de l’instant présent parce que l’instant d’après, elle peut nous rendre néant !
La vie nous joue des tours et quand on y pense, il n’y a pas de revanche, ni de retour ! Elle exige d’avancer sans devancer, d’apprendre et de comprendre qu’il y a en réalité peu de choses dont nous sommes aptes à saisir le sens.
Adultes , la vie nous donne la lourde tâche de prise de conscience qu’elle n’est pas éternelle !
Chaque décès , nous ramène à notre propre fin et nous rappelle que seules, les morts ne meurent jamais et que si la mort a soif , elle piochera chez les vivants!
Adultes, la souffrance est immense , nous sommes les tout-puissants des découvertes diverses et variées , les impuissants du changement nous concernant, les défaitistes notoire face à ce destin désolé!
On grandit , on comprend et on apprend à s’aimer, se séparer et mourir!

Écrit par Aliane UMUTONIWASE

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :