A ma grande famille dispersée en diaspora

À ma grande famille dispersée en diaspora ! 
À ma communauté transnationale, diaspora ! 
J’ai entendu dire que nous sommes les privilégiés de la vie, que le monde nous sourit et que l’argent nous orne le cou ! 
Oui, j’ai entendu dire que l’avenir nous appartient et que le soleil se lève sans jamais se coucher ! 
À ma grande famille dispersée en diaspora ! 
À ma communauté transnationale par choix ou par acharnement du destin ! 
Comment allez-vous ? 
À mes aînés, je vous enviais cette existence à la carte postale, aujourd’hui que la vie a exaucé ce vœu, je vous hais pour ne pas avoir écrit derrière la carte qu’il y’a un prix à payer ! 
Aujourd’hui, je vais révéler le secret derrière cette vie de mascarade ! 
Être une diaspora ne soustrait pas les épreuves !  
Être une diaspora n’exempte pas le besoin d’amour et de soutien ! 
Être une diaspora, c’est aussi un manque, une absence et un vide à combler ! 
Être une diaspora, c’est aussi se faire une raison que certains adieux ne seront pas possibles et que certaines cérémonies se vivront à distance ! 
Être une diaspora, c’est aussi craindre la mort qui nous guette, cette fatalité, nous la ressentons particulièrement ! 
Le rapatriement d’un corps est parfois plus coûteux que l’ensemble des années vécues loin de chez soi ! 
Être une diaspora ce n’est pas signé de malheur je vous l’assure, mais ce n’est pas un gage de bonheur non plus ! 
Si jamais tu nous vois, ne nous colle pas une étiquette ! Cherche à nous connaître , les idées reçues faussent souvent la réalité vécue!
Si jamais tu nous rencontres, oublie les préjugés et apprivoise l’individu ! 
Si jamais tu vois un GoFundme à la suite d’une tragédie ! Oublie la carte postale, contribue pour que le ou la diaspora d’autrefois, retrouve la famille qui ne l’a jamais quitté de cœur ! 
Par cet article, je rends hommage à toute personne qui vit ou lutte hors de son pays ! 
Je rends hommage aux gens traités de radins parce qu’ils n’ont pas financé le dernier caprice d’un voisin !
Aux gens qui mettent le prix pour avoir la considération d’un ami d’autrefois ! 
Par cet article, je rends hommage aux diasporas qui ne sont plus : Franck, Benjamin, Yves et bien d’autres disparus loin de leurs terres natales. Reposez en paix.
La vie en rose n’est pas promise ailleurs. Seule la nature des épreuves change. 
L’amour, le soutien et la compassion. C’est une nécessité pour tous. 
La diaspora veut dire dispersée et non dispensée ! 
Je tiens à transmettre mes amitiés aux étudiants burundais qui ont perdu un ami péri dans un accident de voiture (lire l’article sur ce drame).
Pour ceux qui veulent soutenir la famille afin qu’elle puisse rapatrier leur fils (voici le lien).
J’envoie une petite prière à ceux qui ont survécu et qui continuent de se battre.

Ecrit par Aliane UMUTONIWASE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.