À la Une

Monsieur le bibliothécaire

Je vous ai rencontré perdue, c’est grâce à vous j’ai cessé de fuir ma propre compagnie ! Merci d’être ! Sans connaître votre nom ni votre prénom, je vous ai prénomme « Sage » ! Vous m’avez vivement recommandé de travailler tôt pour me reposer à temps, le moment venu ! La retraite, j’y penserai promis, la vie je la vis comme il m’est possible de la vivre ! Vous m’avez vivement conseillé de me rendre à la bibliothèque municipale ! Me voici, le voyage vient à peine de commencer et je m’y plais déjà. Il est vrai que les années enseignent ce que les jours ne savent pas. En contemplant le chemin parcouru, je suis devenue une tout autre femme ! Où que vous soyez, vous avez donné naissance à une lectrice!

À la Une

Les tombeaux à côté de chez moi

Elle avait des rondeurs, celles qui rongent de l’intérieur, celles qui accusent et qui formulent des excuses par un simple regard. Elle a tout tenté pour ressembler à la fille d’à côté ! Rien n’y fait, elle a échoué très souvent. Son tombeau n’est pas très loin, c’est son miroir, elle se tue avec l’assiette et s’enterre avec des regrets.

À la Une

Seulement, j’ai peur de le dire..

Je vois des célibataires malheureux qui ne vivent qu’en critiquant la vie de couple , une vie dont ils rêvent en silence, dont ils chérissent tendrement, une vie qu’ils sont incapables de vivre parce que leur amertume et leur jalousie ont pris place au profit d’un amour compatissant et accueillant!
Je vois le monde, cependant, certains sujets restent tabous!
De notre ère, critiquer une femme, c’est s’éloigner de la cause.
Être un homme performant, il faut avoir une liste interminable des femmes aux cœurs brisées (l’inverse est vraie).
Certains sujets divisent et /ou ils sont surinterprétés.

À la Une

Poésie : Les gens

Ils s’en vont en espérant ne plus revenir mais ils reviennent ne serait-ce que pour montrer qu’ils ont réussi!
Les gens partent avec un coeur lourd et reviennent avec un, plus confus !
Le gens vont et reviennent, c’est le cycle de la vie !
Sages,sont ceux qui savent partir sans causer trop de dégâts !
Heureux, sont ceux qui reviennent bien assagit!
Ignorants, sont ceux qui partent en ne laissant aucune chance à un possible retour au bercail!
Que les gens soient toxiques ou bienveillants, ils reviennent toujours !

À la Une

Amitié: Un oui sans artifices, je te veux.

Je m’embrouille avec toi car je ne brouille jamais les pistes sur mon état d’esprit ! Merci de m’avoir appris qu’un mal heureusement vécu, rend douloureusement malheureux ! Merci de m’avoir appris que me déclarer con reflète à quel point je refuse de me comprendre ! Ta présence est un présent que je n’estime pas très souvent à sa juste valeur au présent mais nos souvenirs te font justice en me rappelant à quel point tu es si exceptionnelle. Merci de me rendre humaine en acceptant mes faiblesses et de me rendre spéciale en me rappelant mes exploits personnels ! Je te remercie d’avoir confiance en moi , les confidences servent à reposer dans des forteresses inattaquables, tu l’es comme je le suis envers toi! Merci pour nos fou rires , pour nos humours qui cachent parfois nos malheurs insondables et insonores !