À la Une

A ma grande famille dispersée en diaspora

Être une diaspora ne soustrait pas les épreuves !   Être une diaspora n’exempte pas le besoin d’amour et de soutien !  Être une diaspora, c’est aussi un manque, une absence et un vide à combler !  Être une diaspora, c’est aussi se faire une raison que certains adieux ne seront pas possibles et que certaines cérémonies se vivront à distance !  Être une diaspora, c’est aussi craindre la mort qui nous guette, cette fatalité, nous la ressentons particulièrement !  La diaspora veut dire dispersée et non dispensée !

À la Une

Des amours et l’amour

Il y’a des amours qui aiment se rejoindre dans le manque qu’engendre la jalousie, celles qui provoquent et jouissent de l’incapacité de l’autre à vivre sans eux , il y’a des amours qui ne se donnent qu’en dominant, ceux qui inventent des histoires pour pimenter leur grande histoire ! et puis il y’a l’amour qui s’aime dans la complicité, qui jouit de l’indépendance de l’autre , Un amour qui s’enrichit dans la création et qui se complète sans extasies qu’engendre la passion.  Il y’a des amours qui supportent mal la distance car ils vivent dans l’urgence d’un instant, des amours se convertissent en désamour lorsque la passion n’est plus et puis il y’a l'amour rassurant, qui assure lorsque la distance s’impose ! Un amour qui accepte le voyage car il se sait à vie.

À la Une

Lettre à une amie Introtexto-vertie

discussion, j’ai fini par ignorer ta nature qui exige une profondeur dans le ressenti des choses, j’ai fini par te prendre ton espace intime et je me suis invité dans ton intimité en jugeant tes manques de réactions immédiates ! J’ai fini par exige de toi ce que je te savais incapable de réaliser : "RÉPONDRE À TOUS MES MESSAGES". 

À la Une Deuil

Le deuil d’un homme

Après le décès inopiné de sa femme, dans un accident effroyable, atrocement mal vécue parce qu’il était là avec elle au moment du drame, il demanda à Dieu les comptes, pourquoi moi ? De quel destin me contrains-tu à vivre ? Une tristesse sans fin, de douleur en douleur, des enfants à élever, mais d’abord la lourde …

Lire la suite de Le deuil d’un homme

Ils disent qu’il en faut peu

Ils disent qu’il en faut peu pour être heureux, ce n’est pas vrai ! Être heureux, c’est plus rude, car pas de prix.
On se paie le plaisir et non le bonheur ! 
On se paie une entreprise et non une âme ! 
On se construit des maisons et non de foyers stables !
On veut oublier le passé à tout prix, mais le passé bien décidé à se faire une place peu importe le prix se rappelle de nous et fait appel à notre mémoire !
On essaie de bien faire les choses en multipliant les expériences, on rate certaine et par la même occasion, nous donnons substance aux commérages ! 

À la Une

Les tombeaux à côté de chez moi

Elle avait des rondeurs, celles qui rongent de l’intérieur, celles qui accusent et qui formulent des excuses par un simple regard. Elle a tout tenté pour ressembler à la fille d’à côté ! Rien n’y fait, elle a échoué très souvent. Son tombeau n’est pas très loin, c’est son miroir, elle se tue avec l’assiette et s’enterre avec des regrets.

À la Une

Un jour, nous serons grands.

Un jour, nous serons grands, assez grands pour accueillir nos doutes et nos deuils, assez grands pour vivre avec nos imperfections, assez grands pour nous laisser aimer ainsi.
Un jour, nous serons grands, assez grands pour être heureux avec ou sans, assez grands pour dire que nous avons bien vécus, assez grands pour laisser notre moi d’hier derrière nous et embrasser le moi présent qui devient autre nous demain !

Même la parfaite nature..

Inaudibles sons de la nature !
Incroyable richesse de la solitude !
Insondable destin de l’homme !
La mort, tragique expérience de l’être !
L’amour, l’essence de toutes choses !
Le bonheur, l’idéal de l’existence !
L’échec, l’école dont le maître n’est autre que soi !
L’amitié, l’autre moi !
L’insatisfaction, le propre de l’homme !
L’admiration, l’idéal de l’amour !
La jalousie, la maladie d’amour !
La passion, l’illusion de l’amour !
La possession, déguisement d’un amour malade !