À la Une

Douce absurdité

mais toi quand tu viens à moi. Ne parais pas, je t’en prie. Viens dans ta nature profonde, nous avons tant de choses à vivre et j’ai tout intérêt à apprendre de toi, ce qu’est la vie ! J’ai soif de vivre sans prescription des réseaux et sans désespérance d’une vie belle ! Mon ami ; Plutôt que de me confiner j’aime mieux me confier ! Tiens, mes pensées dans ton noble cœur. Avec toi, je veux tendre au lieu de prétendre ! Avec toi, je veux rendre au lieu de vouloir tout prendre ! Je vais attendre et espérer au lieu d’entendre les bruits qui courent en propageant des rumeurs que cette vie n’est que douleur.

À la Une

Lettre à une amie Introtexto-vertie

discussion, j’ai fini par ignorer ta nature qui exige une profondeur dans le ressenti des choses, j’ai fini par te prendre ton espace intime et je me suis invité dans ton intimité en jugeant tes manques de réactions immédiates ! J’ai fini par exige de toi ce que je te savais incapable de réaliser : "RÉPONDRE À TOUS MES MESSAGES". 

Même la parfaite nature..

Inaudibles sons de la nature !
Incroyable richesse de la solitude !
Insondable destin de l’homme !
La mort, tragique expérience de l’être !
L’amour, l’essence de toutes choses !
Le bonheur, l’idéal de l’existence !
L’échec, l’école dont le maître n’est autre que soi !
L’amitié, l’autre moi !
L’insatisfaction, le propre de l’homme !
L’admiration, l’idéal de l’amour !
La jalousie, la maladie d’amour !
La passion, l’illusion de l’amour !
La possession, déguisement d’un amour malade !

Aux enfants du monde et adultes de demain,

  Votre arrivée n’est qu’immense bonheur car vous répondez à l’appel de la vie mais aussi aux nombreuses prières et désirs! Vous êtes le fruit de l’amour de deux êtres, parfois le fruit d’un hasard de deux passions !Vous suscitez l’envie de protection et parfois de possession !Vous faites la joie de votre famille et parfois …

Lire la suite de Aux enfants du monde et adultes de demain,

À la Une

Poésie : Ma mère m’a dit

Maman m’a dit que non elle ne priera pas pour moi , car elle prie déjà pour moi, aujourd’hui, tout de suite , dans cette vie et au-delà, car maman a choisi d’être maman pour toujours , d’aimer , de penser , de panser , dépenser pour son enfant! Maman prie pour moi, c’est le plus beau cadeau qu’on puisse recevoir d’une mère ! Maman prie pour moi parce que c’est ma maman ! Elle l’a choisie , m’a choisi et le fera toujours !

Douce liberté: Quel est ton prix?

Servir sa dignité? Non jamais ! Chère liberté , j’aurai aimé que tu me donnes la note avant que je n’entreprenne ce voyage ! Enfant , j’avais l’esprit libre même en confinement de certains règles, même dans le drame de mon histoire. Adolescente, j’ai vite trouvée que l’esprit libre et créatif, doit se rétrécir voir se taire pour écouter les règles de survie ! Adulte et consciente de ce renoncement, je l’ai très mal vécu, Mon coeur , cette véritable machine de propositions alternatives m’a trouvé une parade, Fatigué de courir et de discourir en vain , il a opté pour l’obéissance, Incompris, il a décidé de taire ses convictions Malmené, il a décidé de faire le ménage de ce qui a été autrefois ses rêves ! N’ayant plus de rêve , il a sombré dans la solitude! Conscient de la légèreté de la vie , il s’est tourné vers la poésie ! La quête de la liberté est semé d’ambiguïté, d’amertume, d’embûches et d’embuscades! La quête de ce précieux caractère est fait de nombreuses choses , de petits détails et nuances! Sages sont ceux qui savent refuser cette maltraitance des êtres aimant et cette malveillance des êtres contrôlant ! Sage est celui qui part à la conquête , avec une conscience des difficultés qui lui seront servies! La liberté est bien précieuse! Il faut la chercher sans relâche et une fois trouvée , il faut l’accueillir, la cueillir et la faire jaillir tout au tour ! Ooooh chère liberté peux-tu me laisser te choisir ? Je promets de raconter mes maux pour qu’ils ne me poursuivent plus, je promets de servir ta cause par conviction et non par terreur ou fidélité des êtres profondément faillibles! Chère liberté, j’aurais aimé que tu me donnes la note , tu as préféré que passe à la caisse, une fois le voyage terminé ainsi j’ai compris que peu importe le chemin que je prendrai, peu importe le choix , il faudra toujours prendre une décision t’impliquant ou te reniant. En te choisissant, je m’appartiendrai toujours! À ce prix on est quitte ! Rien ne vaut une âme libre ! Même à l’hiver de l’épreuve, elle sait se trouver les arbres pour faire le feu , elle sait hiberner pour revenir au printemps de la vie !

Poésie : triste sort.

À l’aube de notre âge mûr , nous nourrissons l’espoir de retrouver notre âge du berceau et ainsi le désespoir nous gagne parce que la vie ne s’est jamais conjuguée au passé! La maturité fait place aux désirs infantiles.

Pour conjurer cette cruelle réalité, nous entamons la descente en enfer, en descendant quelques bouteilles ! Histoire de nous haïr un peu plus et de nous oublier autant que faire se peut ! La reconquête de soi fait place à l’éternel chagrin.
Écrit par Ariane Umutoniwase

À la Une

Poésie : Les gens

Ils s’en vont en espérant ne plus revenir mais ils reviennent ne serait-ce que pour montrer qu’ils ont réussi!
Les gens partent avec un coeur lourd et reviennent avec un, plus confus !
Le gens vont et reviennent, c’est le cycle de la vie !
Sages,sont ceux qui savent partir sans causer trop de dégâts !
Heureux, sont ceux qui reviennent bien assagit!
Ignorants, sont ceux qui partent en ne laissant aucune chance à un possible retour au bercail!
Que les gens soient toxiques ou bienveillants, ils reviennent toujours !