À la Une

Mon ami, la souffrance existe

Certaines souffrances ne portent pas des larmes, au contraire, elles portent des rires qui masquent le désespoir d’un monde cruel. Certaines souffrances ne portent pas de pleurs parce qu’elles ont peur d’alarmer, elles portent un nonce de dignité, une certitude d’un univers inhospitalier ! Certaines souffrances ne portent pas de larmes, au contraire, elles emportent toutes les émotions et laissent une âme en commotion ! Certaines souffrances sont inaudibles, elles se font une place de choix dans le cœur et ravagent le corps de celui ou celle qui les portent 

À la Une

Monde des réseaux

Elle a compris que TikTok est un tic qui ne s’empêche pas de toquer à la porte de l’absurde ! Une fenêtre qui favorise l’imitation parfaitement exécutée plutôt qu’une originalité singulière qui a pour seul défaut d’être impopulaire ! Elle a compris que le Facebook n’est plus le livre des images, mais la banque des données les plus intimes ! Un moyen d’être donneur sans le vouloir, un moyen de sonder les conversations pour proposer les tendances !

À la Une

Mon ami, je t’amitié

Merci de m’avoir appris à me confesser sans honte, je t’aime sans pudeur et sans prudence de me préserver ! Merci de m’aimer sans me le dire, de me le dire sans me mentir, merci de me mentir pour me divertir, merci de me divertir pour me faire oublier ce que la vie a de plus amer ! À l’amitié, si je t’aime ne pèse point dans les comptes, je t’amitié!

À la Une

Les mots, source inépuisable

Les mots m’ont toujours été d’une grande aide et d’un grand secours !  Je les ai toujours cherchés au fond de l’âme, dans l’océan de mes larmes, dans l’incertitude de mon existence, dans les joies qu’offre la vie, dans les histoires inachevées, dans les douleurs inavouables, mais aussi dans les douceurs ineffables !  Les mots ont tout et son contraire, ils expriment l’amour et son revers, ils expriment la haine et la haie d’honneur. Les mots expriment la vie tout en évoquant la mort, ils se forment dès berceau et s’évanouissent à la tombe. les dits et les non-dits durent aussi longtemps que la vie.

À la Une Deuil

Le deuil d’un homme

Après le décès inopiné de sa femme, dans un accident effroyable, atrocement mal vécue parce qu’il était là avec elle au moment du drame, il demanda à Dieu les comptes, pourquoi moi ? De quel destin me contrains-tu à vivre ? Une tristesse sans fin, de douleur en douleur, des enfants à élever, mais d’abord la lourde …

Lire la suite de Le deuil d’un homme

Ils disent qu’il en faut peu

Ils disent qu’il en faut peu pour être heureux, ce n’est pas vrai ! Être heureux, c’est plus rude, car pas de prix.
On se paie le plaisir et non le bonheur ! 
On se paie une entreprise et non une âme ! 
On se construit des maisons et non de foyers stables !
On veut oublier le passé à tout prix, mais le passé bien décidé à se faire une place peu importe le prix se rappelle de nous et fait appel à notre mémoire !
On essaie de bien faire les choses en multipliant les expériences, on rate certaine et par la même occasion, nous donnons substance aux commérages ! 

À la Une

Les tombeaux à côté de chez moi

Elle avait des rondeurs, celles qui rongent de l’intérieur, celles qui accusent et qui formulent des excuses par un simple regard. Elle a tout tenté pour ressembler à la fille d’à côté ! Rien n’y fait, elle a échoué très souvent. Son tombeau n’est pas très loin, c’est son miroir, elle se tue avec l’assiette et s’enterre avec des regrets.